Visite du Ministre de l’Artisanat de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme à la délégation du Mali présente à Ouagadougou dans le cadre de la 27ème édition du FESPACO.

Oct 19, 2021

Le Ministre  de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Monsieur Andogoly Guindo accompagné des membres de son cabinet, des  Directeurs généraux du FAIC, du CNCM et du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia, Balla Fasseke KOUYATE, a rendu visite à la délégation malienne forte de 160 personnes. Elle est composée des étudiants du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasseke KOUYATE, des artisans du Mali, des cinéastes et des hommes de culture.

Le ministre s’est dit heureux de retrouver cette forte délégation malienne venue représenter le Mali au FESPACO. Il a félicité les réalisateurs dont les films sont en compétition et a salué l’engagement des jeunes étudiants présents à cette 27ème édition du FESPACO. 

Le Ministre a remercié tous les acteurs maliens du 7ème Art présents à cette fête panafricaine du cinéma et de la télévision.

Après la visite à la délégation du Mali le Ministre s’est aussi  rendu au siège du FESPACO où il a visité deux stands : 

Celui du Mali et  de l’UEMOA. 

Ensuite, il s’est rendu à la rue marchande pour voir les stands des artisans maliens.

Et pour clôturer cette journée marathon le ministre et sa délégation se sont rendus  le soir au ciné NEERRWAYA pour voir le film en compétition du jeune malien Ousmane Samassekou dont le titre est « le Dernier Refuge ». 

Le jeune réalisateur s’est réjoui du soutien du Ministre et de la communauté malienne.

En conclusion le Ministre a souligné  que la culture est le meilleur facteur de développement pour notre pays.

Fespaco –Cinéma : Clap officiel d’ouverture de la 27eme édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou – FESPACO !

Oct 16, 2021

Ce plus grand rendez vous du cinéma africain a démarré ce samedi après midi au Palais des Sports de Ouaga 2000 sur le thème : « Cinéma d’Afrique et de la Diaspora : nouveaux défis, 

La cérémonie d’ouverture riche en couleur était présidée par M. Roch Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso. 

Le Mali est présent à cette manifestation cultuelle à travers une forte délégation de cinéastes, d’artisans, d’étudiants… conduite par le ministre de l’artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme M. Andogoly GUINDO. 

Mobilisation de fonds en faveur de la prochaine Conférence des ministres de la Coordination pour le Développement et la Promotion de l’Artisanat africain

Oct 16, 2021

En prélude à la tenue de la 10ème Conférence des ministres des pays membres de la Coordination pour le Développement et la Promotion de l’Artisanat africain (CODEPA), prévue à Ouagadougou au Burkina Faso en mars 2022, le ministre malien de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Monsieur Andogoly GUINDO, a effectué du 10 au 12 octobre 2021, une mission à Abuja, capitale de la République Fédérale du Nigéria.

L’objectif de cette mission était de faire le plaidoyer pour une mobilisation de fonds auprès des institutions communautaires sous-régionales comme la CEDEAO et l’UEMOA.

Le Ministre GUINDO, accompagné du Secrétaire général de la CODEPA, a présenté le projet de mémorandum d’entente de coopération entre la Commission de la CEDEAO et la CODEPA. Globalement, l’objectif est atteint et la moisson a été fructueuse. Un succès qui confirme le leadership affiché du Mali sur les questions artisanales et culturelles en Afrique.  

Créée en 1992, la CODEPA compte 28 Etats membres et 5 Etats observateurs. Le Mali en assure depuis 2017 la coordination de la Délégation régionale Afrique de l’ouest.

Prix de la Promotion des Valeurs traditionnelles africaines. Le Pr Babou NIANG présente son trophée de meilleur promoteur des Valeurs traditionnelles africaines au Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO.

Oct 7, 2021

Lauréat du Prix africain du Mérite et de l’Excellence en ayant été sacré meilleur promoteur africain des Valeurs traditionnelles africaines, le Pr  Babou NIANG est venu présenter à Monsieur le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, M. Andogoly GUINDO, dans l’après-midi du jeudi 7 octobre 2021. Pr Babou NIANG a été sacré meilleur promoteur africain des Valeurs traditionnelles africaines par ses pairs à l’issue de la cérémonie de la 16ème édition du Prix africain pour le Développement (Padev), tenue le 27 septembre à Kigali au Rwanda.

Au nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Assimi GOÏTA et de celui du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla MAÏGA, le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, a, dans son intervention, salué le Pr Babou NIANG pour l’honneur qu’il a fait de venir lui présenter ce trophée et pour ce mérite professionnel. Une consécration qui honore le Mali tout entier.  Le Ministre lui formulé des vœux et fait des bénédictions pour le retour définitif de la paix au Mali.

Culture : Le réseau Kya a présenté au ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme et aux partenaires la nouvelle plateforme de la cartographie culturelle du Mali

Oct 7, 2021

Le Palais de la Culture Amadou Hampâté Ba de Bamako a servi de cadre, le jeudi 7 octobre 2021, pour la cérémonie de présentation de la nouvelle plateforme de la cartographie culturelle du Mali, initiée par le réseau culturel Kya. Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, a présidé cette cérémonie, qui a enregistré, outre le personnel de son département, la participation de plusieurs acteurs du monde de la culture et des partenaires.

Dans son intervention, le Ministre Andogoly GUINDO s’est félicité de la pertinence et de l’originalité de l’initiative du réseau Kya. L’initiative, a-t-il reconnu, va contribuer, « de façon éloquente, à accompagner le Gouvernement du Mali dans la restructuration du secteur culturel au Mali, à inventorier les acteurs, les biens et les services culturels à travers le territoire avec une analyse des filières et du fonctionnement général de la culture au Mali. »

Le Ministre a, en outre souligné, le rôle salvateur de vulgarisation et de médiatisation de la culture malienne et des grands agendas culturels du Mali dans un contexte national marqué par une crise multidimensionnelle et qui ébranle depuis l’hiver 2012 les sous-secteurs arts, hôtellerie et culture.

La cartographie culture, ajoutera le Ministre GUINDO, va contribuer à « bâtir une stratégie à la hauteur des exigences du contexte national, une étape dans la mise en œuvre de la politique culturelle nationale. »  Il a assuré le réseau Kya de l’accompagnement de son département pour la pérennisation de cette belle initiative. 

Une minute de silence a été observée en la mémoire M. André Tiémoko SANOGO, décédé dans la journée du mercredi 6 octobre 2021 à Sikasso.

CC/MACIHT

Education, culture et formation en communication traditionnelle. Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme au Centre de Formation KALANBLON de Bagadadji !

Oct 7, 2021

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, M. Andogoly GUINDO, s’est rendu dans l’après-midi du mercredi, 6 octobre 2021, auCentre de formation Kalanblon sis au quartier de Bagadadji en Commune II du District de Bamako.

Crée en 2010 par le Maître Jéli Bourama SOUMANO afin d’assurer la formation en tradition orale et en transmission intergénérationnelle des valeurs du « Jéliya» chez les jeunes issus de cette couche sociale du Mali, le centre Kalanblon se bat depuis sa création pour la sauvegarde et la transmission des valeurs du Jéliya à la jeune génération de Jélis du Mali. Ces valeurs sont entre autres, le savoir, le savoir-faire artistique et artisanal, le rôle de conseiller, de gardien des traditions et de la mémoire, le rôle de médiateur culturel et du vivre ensemble.

Le ministre de l’Artisanat de la Culture de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, M. Andogoly GUINDO, a, au nom du Président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA, du chef du Premier ministre et Chef du Gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maiga, salué cette initiative, qui est une première au Mali et peut-être en Afrique. Il a aussi loué l’esprit de créativité et de partage de savoir du promoteur du centre, M. Boureima SOUMANO, dont le centre permet de sauvegarder un pan essentiel du patrimoine culturel immatériel du Mali mais également de perpétuer une tradition séculaire dont la survie est aujourd’hui menacée par un monde globalisé et saisi par le développement des sciences et des technologies de l’information et de la communication.

Le Ministre GUINDO a rappelé le rôle ô combien important, de régulateurs et de stabilisateurs sociaux que jouent les « Nyamakala » du Mali et a informé de l’adoption par le Conseil des Ministres du mardi, 5 octobre 2021, du projet de décret portant classement des alliances et des parentés à plaisanterie dans le patrimoine culturel national.

Le promoteur du centre, M. SOUMANO, s’est réjoui de la visite du Ministre et de sa délégation. Une première pour un ministre en charge de la Culture depuis la création du centre. De sa création à nos jours, a-t-il souligné, le centre a formé gratuitement plus de 300 jeunes.

CC/MACIHT

27e FESPACO : le Mali annonce une délégation de plus de 160 personnes

Oct 6, 2021

La ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Dr Élise Foniyama Ilboudo/Thiombiano a reçu, cet après midi du 5 octobre 2021, une délégation du Centre national du cinéma du Mali.

Accompagnée par le Directeur général du cinéma et de l’audiovisuel du Burkina Faso, monsieur Bonaventure Ouédraogo, la délégation avait à sa tête le Directeur général du Centre national du cinéma du Mali, monsieur Modibo Souaré.

Il dit être venu en mission préparatoire avant l’arrivée de la délégation malienne à cette 27e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO).

D’après le DG du cinéma malien, le pays compte participer à cette biennale du cinéma africain, avec une forte délégation d’environ 160 personnes.

Le directeur général Souaré a, par ailleurs, transmis à la ministre les salutations de son homologue malien de l’Artisanat, de la Culture et de l’Industrie hôtelière.

Monsieur Souaré a aussi souhaité la redynamisation de la coopération cinématographique qui existe entre les deux pays, depuis 2003.

Dr Thiombiano a félicité notre initiative et nous a chargés de transmettre ses chaleureuses salutations à son homologue, a-t-il poursuivi.

Source : Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso

Visite de travail et d’échanges de Monsieur le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme dans le Méguetan.

Oct 4, 2021

Ce lundi, 4 Octobre 2021, Monsieur Andogoly GUINDO, accompagné d’une forte délégation, constituée de cadres de son département, s’est rendu dans la ville de Koulikoro pour une visite de chantier du village artisanal que va abriter la localité et pour une visite dans les Directions régionales afin d’échanger avec les Directeurs régionaux relevant de son département. 

Au chantier du village artisanal, le constat général qui se dégage est le retard accusé dans les travaux de réalisation (82% de réalisation contre 55% de décaissement). Malgré ce retard, l’entreprise chargée des travaux promet de remettre les clés d’ici à la fin de l’année 2021. Monsieur le Ministre a insisté sur le respect du délai contractuel et l’achèvement rapide des travaux et l’attente pressente des opérateurs à occuper les lieux. 

Au cours des échanges avec les directeurs régionaux, certaines difficultés ont été soulignées au Ministre. Ces difficultés sont entre autres l’insuffisance de personnel, de moyens roulants et financiers. À ces problèmes soulevés, le Ministre GUINDO a instruit aux Directeurs nationaux d’apporter des solutions idoines. 

À l’issue de la visite des Directions régionales, il est ressorti qu’elles sont toutes en location-bail, mais le personnel dispose d’un cadre acceptable de travail. 

Une visite de courtoisie aux notabilités de la Capitale du Méguétan a mis fin à cette visite matinale.