Le Centre International de Conférence de Bamako (CICB) a abrité le jeudi 20 juin 2019, la Journée de Réflexion entre Madame le Ministre de la Culture et le Monde de la Culture

Thème : « la Culture pour un sursaut national pour la paix ».


Cette rencontre présidée par Madame le Ministre de la Culture, Madame N’Diaye Ramatoulaye DIALLO avait à ses côtés, le Médiateur de la République, M.Baba Aguib HAIDARA et le Président du Conseil Économique Social et Culturel M.Boulkassim HAIDARA.


En présence de plusieurs anciens premiers ministres, des anciens ministres de la culture et d’autres anciens ministres, la coordination des chefs de quartier de Bamako, les familles fondatrices de Bamako, les représentants des confessions religieuses ; la FEDAMA, l’UAPREM, l’Union des écrivains du Mali, l’Union des cinéastes du Mali, l’Association Mali valeur, l’Association Maliens Tout Court, le Conseil national des jeunes du Mali(CNJ), l’Association des historiens du Mali, les représentants de Tabiltal Pulaku, Ginna dogon, la presse écrite et audiovisuelle, des amis de la culture, des partenaires techniques et financiers etc.


L’objectif de la rencontre était de créer un sursaut national, une synergie d’action devant favoriser l’union sacrée autour de la patrie en vue de consolider l’unité nationale, consolider la cohésion sociale, le vivre-ensemble, l’esprit de solidarité l’entraide dans le contexte de la crise sans précédent que vit notre pays.


Elle a aussi été l’occasion pour le Ministère de la Culture d’inviter l’ensemble du peuple malien et celui du monde de la culture à repenser les outils et mécanismes sur la base des ressources culturelles pour le sursaut national.

A l’issue de cette rencontre, plusieurs recommandations ont été faites entre autres :

– la mise en place d’un comité scientifique inclusif pour la rédaction d’une feuille de route sur la base des conclusions de cette rencontre ;

– la mise en œuvre des actions basées sur les mécanismes endogènes de prévention et de gestion des conflits ;

– la mise en place d’un cadre de réflexion culturelle pour le retour de la paix ;

– la tenue d’un forum national avec pour thème ‘’le rôle de la culture dans la construction de la paix’’ ;

– la présentation de la feuille de route pendant le dialogue politique inclusif du Mali ;

– la vulgarisation du contenu de la charte de Kouroukanfouga à travers son enseignement etc.