Du 26 septembre au 07 octobre 2019 la Maison Africaine de la Photographie (MAP) a organisé dans ses locaux, sis à la Bibliothèque nationale, un atelier de renforcement des capacités de ses agents  sur les « Techniques d’archivage, de numérisation et de gestion électronique de fonds photographiques ».

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’activités 2019, la Maison africaine de la Photographie a initié cette formation à l’attention de son personnel en vue de les permettre d’acquérir des compétences indispensables pour  la bonne gestion du patrimoine photographique disponible en son sein (près de 27 000 images) mais aussi des archives photographiques et iconographiques de structures publiques et des détenteurs d’archives privées.

L’objectif visé est de constituer un noyau de compétences capables d’assurer une gestion efficace et efficiente du patrimoine photographique national, un pan important de notre mémoire collective.

Animé par deux formateurs maliens, spécialistes du domaine, l’atelier a enregistré la participation de dix (10) agents de la Maison Africaine de la Photographie, essentiellement des Administrateurs et Techniciens des Arts et de la Culture.

La formation s’est déroulée en deux phases : une théorique et l’autre pratique. Elle a permis aux participants d’acquérir de nouvelles compétences sur les techniques de l’archivage physique et numérique, les enjeux de la mission d’archivages. Elle a aussi permis d’initier les participants aux techniques de la numérisation des clichés, les diapositives et des images, leur classement et leur catalogage. Les participants ont enfin été initiés au logiciel GREENSTONE, un logiciel de gestion électronique des fonds photographiques servant à indexer, rechercher et publier des images électroniques.

A la clôture de l’atelier, le lundi 07 octobre 2019, le Directeur Général de la Maison Africaine de la Photographie, Monsieur Tidiane SANGARE, a félicité et encouragé les participants  à une  bonne exploitation des compétences acquises. Il s’est fortement réjoui de voir sa structure doter de nouvelles compétences pour l’exercice des missions qui lui sont assignées.