LA PLACE DU CINQUANTENAIRE DE BAMAKO  abrite du lundi 27 janvier au dimanche 02 février 2020, les activités de la 5eme édition du Festival Culturel « OGOBAGNA ».

Le thème de cette édition porte sur les valeurs sociales, culturelles et économiques de la cotonnade au Pays Dogon.

Le  programme de cette édition est garni par :

-des conférences ;

-une foire-exposition,

-des prestations musicales et de danse,

-des défilés de masque dogon,

-des soirées traditionnelles soninkés, songhoy, tamasheq, arabe, dogon.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu le lundi 27 janvier 2020, sous la présidence du Ministre de la Culture Madame N’Diaye Ramatoulaye Diallo, qui a rappelé dans son discours qu’ « OGOBAGNA » est bien plus qu’un festival,  plutôt un immense chantier, celui de la reconstruction, du rétablissement et de la quête de l’idéal de paix auquel aspire le peuple malien, le peuple que les forces obscurantistes s’emploient à mettre à genoux, à force d’attaques sauvages contre les forces armées, à force de meurtres des citoyens paisibles.  Elle a ensuite réitéré les maliens à continuer, «l’œuvre de reconstruction et de résistance nationale qui, depuis 2012, mobilise l’énergie, la foi et la fierté du peuple malien, un peuple uni et debout derrière son armée nationale, car c’est au prix du sacrifice ultime de nos soldats tombés sur le champ de l’honneur, sous les balles de l’obscurantisme, c’est au prix de leur sacrifice que nous pouvons encore défendre notre diversité culturelle, en relevant des défis comme l’organisation de cet évènement. ». 

Cette cérémonie d’ouverture a noté la présence de plusieurs membres du gouvernement, de nombreuses personnalités diplomatiques, politiques, religieuses et coutumières.

Que cette rencontre culturelle soit un vecteur de paix de cohésion sociale.