Du 06 au 10 février 2020, se tient la 33ème session ordinaire de l’Assemblée des Chefs d’États et de Gouvernements de l’Union africaine à Addis-Abeba en Éthiopie. 

La mise en œuvre de la Charte de la Renaissance Culturelle Africaine  (dont le Mali est le premier pays signataire) occupe une place de choix dans le programme de cette session et dans l’agenda 2063 de l’UA.

Dans cette dynamique, le Président de la République du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Coordinateur de l’Union Africaine pour les Arts la Culture et le Patrimoine, préside une grande rencontre sur la culture le dimanche 09 février dans la salle polyvalente du siège de l’UA. 

En prélude de cet évènement, le Ministre de la Culture, Madame N’Diaye Ramatoulaye Diallo, multiplie les rencontres pour bâtir  des partenariats stratégiques autour du projet de renaissance culturelle et du mandat du Champion de l’UA sur cette thématique. 

L’enjeu est de taille : faire de la culture, des arts et du patrimoine,  un double levier de croissance économique inclusive et de développement humain durable.