Le Mali abritera, du 07 au 14 novembre 2020, les activités  de la 1ère édition du Festival Ouest Africain des arts et de la culture (ECOFEST). Dans le cadre des préparatifs de cette activité, une délégation composée de la Directrice de la Culture de la Commission de l’UEMOA, du Chef de la Division Culture  de la Commission de la CEDEAO et d’un expert commis par les deux Institutions a effectué du 20 au 21 février, une mission conjointe dans notre pays.  Cette mission a pour objet d’évaluer les capacités  d’accueil du Mali en termes d’infrastructure  et d’expertise organisationnelle. Depuis l’arrivée de la délégation dans notre pays, les cadres du département de la culture se sont mobilisés pour accompagner la mission.

A cet effet, plusieurs rencontres d’échanges ont eu lieu au département  ainsi que des visites  de terrain. Les sites ci-dessous ont été visités :

  • Le Palais de la Culture Amadou Hampâté BA ;
  • Le Centre International de Conférences de Bamako (CICB) ;
  • Le Mémorial Modibo Keita ;
  • La Pyramide du Souvenir ;
  • Le Palais des Sports de Bamako ;
  • Le Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasseké Kouyaté ;
  • Le Musée National ;
  • La Maison des Jeunes de Bamako ;
  • Le Parc des expositions de Bamako ;
  • L’Espace culturel le Blonba.

Il est important de signaler que le Festival Ouest-africain des arts et de la culture (ECOFEST)  est une initiative des plus hautes autorités de  l’UEMOA  et de la CEDEAO et s’inscrit dans le cadre du mandat du coordinateur de l’Union Africaine pour les arts la culture et le patrimoine, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République, Chef de l’État. 

L’ECOFEST vise à promouvoir l’intégration, la cohésion sociale, la paix et le développement socio-économique et culturel dans la Région Ouest- africaine. Il se veut un cadre d’échanges  culturels fédérateurs et multidisciplinaires de l’Afrique de l’Ouest et un marché des biens et services culturels  de la Région.

Le choix du Mali d’abriter cette première édition de l’ECOFEST est un honneur fait à notre pays et au coordinateur de l’Union Africaine pour les arts, la culture et le patrimoine, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République, Chef de l’État. 

Les plus hautes autorités du Mali se sont engagées à relever ce défi.