Le mardi 10 mars 2020, s’est tenue dans la salle de conférence du Gouvernorat de Gao, la double cérémonie solennelle consacrée d’une part, au lancement du projet de réhabilitation du Tombeau des Askia et d’autre part, à la remise des instruments de musique à la région de Gao.

Le Tombeau des Askia, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de en péril, lors de la 36ème session du comité du patrimoine mondial, tenue à Saint-Pétersbourg, du 24 juin au 06 juillet 2012, suite aux atteintes graves portées à sa valeur universelle exceptionnelle, visait à mobiliser la communauté internationale afin d’aider notre pays dans ses efforts de protection de ces sites et monuments. C’est dans cette dynamique que le Ministère de la Culture, a soumis à la Fondation ALIPH (Alliance Internationale pour la Protection du Patrimoine dans les Zones en Conflit). Le dossier du Mali est le seul du continent africain,  sélectionné par le Conseil de la Fondation. Ce financement permettra d’assurer la conservation durable du Tombeau des Askia et sa promotion par la valorisation de l’architecture traditionnelle. 

La durée du projet est de deux ans (2020-2021) pour un montant total de 500 000 dollars, soit environ 250 000 000FCFA.

La deuxième partie de la cérémonie a été consacrée à la remise des instruments de musique à l’orchestre régional de Gao par le gouvernement du Mali à travers le Ministère de la Culture. 

L’événement était présidé par le Ministre de la Culture Madame, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, en présence de M. Ousmane Issoufi Maïga, ancien Premier Ministre, du Chef du Cabinet du Gouverneur de Gao, du Président de l’autorité intérimaire, du 1er Adjoint du Maire de Gao, du Directeur Exécutif d’Aliph,  du Représentant de l’UNESCO, des membres du cabinet et des directeurs de services centraux et régionaux du Ministère de la Culture des autorités coutumières de Gao, des artistes, des experts venus du patrimoine, de la presse et d’un foule  nombreuse.

La cérémonie a pria fin par la visite du Tombeau des Askia. Auparavant Madame le Ministre de la Culture et sa délégation avaient rendu une visite de courtoisie aux autorités administratives,  politiques et coutumières  de la ville.

Cette initiative du Département de la Culture en faveur de la protection et promotion de l’art et de la culture a été saluée par les communautés de la cité des Askia.