Sous la Présidence de Mme Kadiatou KONARE, Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, salle des banquets du Centre International de Conférence de Bamako (CICB) a servi de cadre  le lundi 16 novembre 2020 pour la cérémonie d’ouverture des activités de la 4ème édition des « équations nomades ».

Le Ministre Kadiatou KONARE  avait à ses côtés, son homologue de la Jeunesse et des Sports, M. Mossa Ag ATTAHER,  la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies au Mali, Mme. Mbaranga GASARABWE, le Représentant et Chef du Bureau UNESCO au Mali, M. Edmond MOUNKALA, la Représentante de l’UNICEF au Mali, Mme Sylvie Fouet, et le Président du Parlement des Enfants M.Cherif HAIDARA.

Cette édition a pour thème, « Tradition orale un mode de transmission de nos valeurs culturelles : comment impliquer les enfants et les adolescents  dans la conversation et transmission du savoir à l’ère du numérique »

En effet, l’occupation des régions Nord du Mali courant 2012 a eu des conséquences sans précédent sur la culture, les arts et le patrimoine culturel, mettant ainsi en branle certaines valeurs sociétales du pays.  Dans le cadre de la résilience de la population, plusieurs programmes et initiatives ont été développés en faveurs de l’urgence de reconstruction et du retour à la paix au Mali grâce au soutien de la communauté internationale.  Le système des Nations Unies joue un rôle déterminant dans ce processus pour la consolidation de la paix et la reconstruction du pays, comme l’a réaffirmé l’ancienne Directrice générale de l’UNESCO, Madame Irina Bokova, lors de sa visite au Mali le 18 juillet 2015, EQUATIONS NOMADES s’inscrit dans ce cadre.

 « Équations Nomades » est imaginée à travers la rencontre entre 3 pays, aux destins intimement liés : la France, le Maroc et le Mali. Les deux axes majeurs autour desquels est tissée la programmation artistique et culturelle sont remplis de sens et de symbolisme : la route et la tradition spirituelle orale.

La présente activité vise essentiellement à  contribuer à la promotion de la Paix, la réconciliation nationale et le développement durable au Mali et particulièrement les communautés affectées par la crise, à travers la formation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles et garçons aux métiers artistiques et culturels.

Les travaux de cette 4ème se tiennent  16 au 22 novembre 2020 à Bamako.