Les 15 et 16 avril 2021, s’est tenu à l’Alliance Franco-malienne de Mopti l’atelier de renforcement des capacités sur le rôle et les responsabilités des gestionnaires des sites du patrimoine culturel, des Collectivités territoriales et des autorités administratives dans l’accompagnement des communautés locales en matière de protection, de valorisation et de diffusion du patrimoine culturel.

L’atelier visait à échanger et à partager avec les gestionnaires des sites du patrimoine culturel, les Collectivités territoriales et les autorités administratives des informations sur leur implication, leur rôle et leurs responsbilités dans l’accopagnement des communautés locales en matière de protection, de valorisation et de diffusion du patrimoine culturel. Il visait également à renforcer la synergie d’actions entre toutes les parties prenantes et à dégager des perspectives d’actions pour une conservation durable, une gestion efficace et une meilleure promotion du patrimoine culturel.  

L’atelier a regroupé une vingtaine de participants provenant spécifiquement des services techniques de l’Etat, des Collectivités territoriales et des organisations de la société de Mopti, Djenné, Bandiagara, Tombouctou et Gao.

Le Mali est connu pour la richesse et la diversité de son patrimoine culturel, tant matériel et qu’immatériel, qui rythme la vie des différentes communautés, traduit leurs croyances et leurs visions du monde, contribue à la promotion des valeurs sociétales telles la cohésion sociale, le vivre-ensemble, gage de paix et de développement durable.

Cet atelier s’est donc tenu à point nommé au moment où les ressources du patrimoine culturel subissent d’énormes difficultés, notamment les effets néfastes de la crise, les tensions et conflits intercommunautaires, les intempéries et les menaces d’ordre anthropique au quotidien (vandalisme, dégradations, destruction, vol, pillage, fouilles clandestines, trafic illicite, pression du développement urbain, insuffisance d’entretien, abandon des mythes fondateurs et de certaines valeurs sociétales).

L’atelier permettra aux acteurs concernés de consolider les expériences acquises et les leçons apprises lors des ateliers précédents, de s’approprier leur rôle et leurs responsabilités dans l’accompagnement des communautés locales en matière de protection, de valorisation et de diffusion du patrimoine culturel.

Financé par l’Union européenne, à travers l’UNESCO, l’atelier a été organisé dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali (2017-2021), à travers le Projet de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine culturel au Mali par le Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme.