La 3ème édition du Salon international de l’Artisanat du Mali (SIAMA), placée sous le thème de « Artisanat et sortie de crises, notre contribution », s’est ouverte, jeudi après-midi, au Parc des Exposition (FEBAK), sous la présidence du Premier ministre, Chef de Gouvernent de la Transition, Son Excellence Dr Choguel Kokalla MAIGA.

Pour le ministre en charge du secteur de l’Artisanat, Andogoly GUINDO, la tenue de cette 3ème édition, intervenant dans un contexte particulier où le Mali et l’artisanat local traversent de dures épreuves, est « une victoire sur la crise et sur la vie. »  La tenue de cette 3ème édition du SIAMA marque, en effet, le retour de l’espoir pour les millions d’artisans qui n’ont que trop souffert des dures conditions imposées par la crise politico-sécuritaire, exacerbée par la crise sanitaire mondiale, due à la COVID-19. L’organisation de cette édition, est une occasion de montrer la capacité de résistance et de résilience des Maliens.

Organisé par le Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme en complicité avec l’Assemblée permanente des Chambre de Métiers du Mali (APCMM) et les organisations professionnelles de l’artisanat, le SIAMA 2021 traduit la volonté du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Son Excellence Assimi GOÏTA de répondre à une aspiration profonde du peuple malien : faire de l’artisanat malien un moteur de croissance, de développement, de création d’emplois et de richesses. L’artisanat occupe par ailleurs 42% de la population active et contribue significativement au PIB.

Rappelons que le SIAMA 2021, parrainé par le Président de l’Union des Chambres consulaires du Mali, Youssouf Bathily, non moins Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, durera 11 jours. Au cours de ce festival biennal, les exposants venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Benin, du Togo, du Sénégal, du Tchad, de Tunisie, etc., vont montrer leur savoir-faire dans les 8 branches d’activités artisanales répertoriées au Mali.

CC/MACIHT