Le Salon international de l’Artisanat du Mali (SIAMA) 2021 s’est tenu, au Parc des Expositions de Bamako, du 23 décembre 2021 au 2 janvier 2022. Outre le Mali, pays organisateur, le SIAMA 2021 a enregistré la participation des exposants venus de 11 pays d’Afrique et de la France. Un motif de satisfaction pour la Commission nationale d’Organisation de cette 3ème édition, présidée par Mamadou Minkoro TRAORE et pour le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO.

Placée sous le thème général de « Artisanat et sortie de crise, notre contribution », cette édition 2021 a enregistré 6 ateliers thématiques alors qu’il n’en était prévu 5 au départ. Ce qui dénote l’intérêt que revêtent les échanges entre spécialistes des métiers artisanaux et les praticiens des huit branches de métiers exercés et répertoriés au Mali.

Constituant la dimension didactique  et éducative du festival, les ateliers thématiques, animés par des personnalités connues du monde de l’artisanat au Mali, ont porté sur les thèmes aussi divers et variés tels « Recherche scientifique et innovation technologique dans le domaine de l’artisanat », animé par Pr Abdoulaye DABO, Directeur général du Centre national de Recherche scientifique et Technologique (CNRST), « les Conurbations de la pensée », animé par Nicolas STAMBOLI, peintre-sculpteur contemporain venu de l’Ouest de France, qui a en outre fait don de 5 œuvres artisanales au Musée national du Mali, « La résilience des artisans face aux multiples crises », animé par Samba THIAM, Conseiller technique chargé de l’Artisanat au Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, « La problématique de l’accès au financement des artisans », animé par Noury N’Dyne SANOGO, Directeur du Fonds de Développement économique (FDE), « Le textile, notre identité culture « le consommer local », animé par Zoumana FANE, expert et consultant en artisanat textile et « La protection des œuvres artisanales », animé par Almoctar Baba KOUNTA, du Centre malien de propriété industrielle (CEMAPI).

Les ateliers thématiques, dont la modération a été assurée par des personnalités aussi célèbres du monde de l’Artisanat et de la Culture comme que Hama Diadié SANGHO, ancien Directeur national de l’Artisanat, SISSOKO Habibatou DIAWARA, Conseillère technique chargée du Tourisme, SIMPARA Assan KEITA, entrepreneure, DIALLO Aïda KONE, Directrice générale du Bureau malien du Droit d’Auteur et Bréma Moussa KONE, Directeur général du Fonds d’Appui à l’Industrie cinématographique, a enregistré un taux de participation record et ce, grâce essentiellement à l’innovation introduite lors de cette édition par la Commission d’organisation, à travers la sous-commission Communication. Il s’agit de la synchronisation des 8 pavillons avec la salle dédiée aux conférences thématiques. Ce qui a permis aux exposants, sans bouger de leurs stands, de pouvoir suivre en direct les débats et même d’y participer en faisant remonter des questions sur leurs préoccupations.

Le représentant du Ministère tchadien de l’Artisanat et du Tourisme, qui a fait le déplacement de Bamako pour s’inspirer de l’expérience malienne, s’est particulièrement distingué en prenant part activement à tous les ateliers thématiques. Il a d’ailleurs été reçu par le Ministre de l’Artisanat, Andogoly GUINDO, en ses bureaux, en marge du SIAMA.

CC/MACIHT