Lauréat du prix du meilleur film africain des Ecoles de cinéma lors du dernier Fespaco, au Burkina Faso, le jeune réalisateur malien, Sagou BANOU, a été reçu, jeudi 6 janvier 2022, par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO. Il était accompagné pour l’occasion de son père.

Sagou BANOU était venu présenter au ministre en charge de la Culture son trophée, assorti d’un prix d’une valeur de 2 millions de francs CFA. Sacré pour son court métrage de 6 mnintitulé « Mon jour de Chance », M. BANOU a saisi l’occasion de sa visite pour saluer les efforts des autorités du Mali dans la formation des jeunes cinéastes et dans le financement des œuvres cinématographiques. Il encourage les autorités du Mali à davantage à orienter les investissements vers le sous-secteur du cinéma qui fait la fierté de la culture malienne, bien que peu de moyens lui soient destinés.

Le ministre GUINDO a, en retour, félicité le cinéaste pour l’honneur qu’il a fait au Mali en remportant ce prix prestigieux et qui augure de belles perspectives pour son récipiendaire mais aussi pour le pays. Le ministre l’a également encouragé à poursuivre dans l’effort afin d’honorer davantage son pays, qui traverse des moments difficiles mais qui rayonne à travers ses ambassadeurs que sont les hommes de culture.

Sagou BANOU, qui a obtenu le premier prix CILET catégorie zone CARA (Caraïbe-Afrique), de l’ouest des écoles de cinéma en zone Afrique de l’ouest avec le même film, poursuit sa formation de cinéaste à l’Institut supérieur de l’Image et du Son – Studio Ecole (ISIS-SE) de Ouagadougou, au Pays des hommes intègres. Une école partenaire du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké KOUYATE de Bamako.

CC/MACIHT