Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, a présidé, lundi, 10 janvier 2021, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation des opérateurs de l’Hôtellerie et de la Restauration sur les normes d’hygiène et sur la sécurité sanitaire des aliments. Le ministre avait à ses côtés le président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière, Moussa Baba SAMAKE et de la présidente de la Présidente de la Fédération nationale des Métiers de l’Industrie de la Restauration au Mali, Mme TRAORE Oumou TRAORE.

Organisé par le Ministère en charge de l’Hôtellerie et du Tourisme, à travers la Direction nationale du Tourisme et de l’Hôtellerie (DNTH), l’atelier, qui durera deux jours, a regroupé une quarantaine de personnes, issues des sous-secteurs de l’hôtellerie et de la restauration.

Le ministre GUINDO a rappelé que l’apport du secteur de l’Hôtellerie et de la Restauration, qui occupe plus de 25% de la population active et contribue substantiellement au PIB, en restant un levier constant pour l’économie, la culture, l’artisanat et le tourisme. Le secteur contribue considérablement à la réduction de la pauvreté, à la création d’emplois, à la conservation et à la valorisation du patrimoine, surtout culinaire, mais il offre à chacun de nous des commodités de vie incroyables et un secteur éminemment sensible, sur lequel une attention particulière doit être portée, car impliquant des enjeux sanitaires, d’hygiène, de qualité et de sécurité alimentaire énormes.

Rappelons que trois thèmes seront au menu de cette formation assurée par la DNTH et l’Institut national de la Santé publique (INSP).

CC/MACIHT